Chère Jalousie,

Chère Jalousie,

Cela fait des années que je pense à toi, je te connais depuis toujours, tout le monde te connaît ! Je te croise souvent et le simple fait de prononcer ton nom déclenche un sentiment de méfiance, de rancune ou de colère vis-à-vis de celui ou celle que tu accompagnes. Pourtant, j’ai appris à te connaître et à t’aimer, tu es une véritable amie quand il s’agit de prendre du recul sur soi-même. J’ai finalement l’impression que peu te connaissent, qu’ils te jugent mal, te blâment même ! Ils ne savent pas réellement qui tu es.

D’où viens-tu ?

Tu prends ton origine du latin « zelosus », cela signifie « plein d’amour et de persévérance », dérivé du grec « zélos », « empressement, ardeur, envie ». Rien à voir avec l’image que nous avons de toi !

Un amour dissimulé

Finalement, tu es « amour » alors ? Et tu nous en dit beaucoup sur nous-même. Lorsque tu apparais, tu nous donnes le signal que nous aimons ce qu’est ou ce que possède l’autre. Tu es en quelque sorte la voix de notre inconscient qui nous dit « c’est cela que tu veux être » ou « c’est cela que tu veux avoir ». Non pas en dérobant la personnalité ou les biens de l’autre, c’est une mauvaise interprétation, tu cherches juste à nous guider. Tu m’as permis d’en apprendre beaucoup sur moi-même et sur le monde qui m’entoure. Alors merci.

Un membre de la famille

Maintenant que j’ai compris qui tu es réellement, je me rends compte que tu es avec nous depuis toujours. Quand je regarde un de mes enfants « jalouser » l’autre, je ne lui en tiens pas rigueur, alors que de l’avis général, tu es une émotion que l’on a honte de ressentir. Aujourd’hui, je regarde pourquoi tu as fait ton apparition, que veut me dire mon enfant ? Que veut-il que son frère a et que lui a l’impression de ne pas avoir ? Un jouet ? Un traitement différent ? Une fois éclairée, je peux réellement me mettre à son écoute et lui apporter la réponse qui l’apaisera. Alors merci.

Une alliée de la bienveillance envers soi et les autres

J’ai compris, je sais qui tu es, je sais que tu nous guides et j’aimerais que tout le monde te vois sous ton vrai jour. Alors dès que je te vois apparaître, chez un ami ou un collègue, je comprends qu’il veut quelque chose que j’ai. A moins que ce ne soit uniquement un trait de ma personnalité qui m’apporte une reconnaissance, une attention ou une affection qu’il désire. Tu viens souvent compenser la confiance là où elle n’arrive pas à se faire pleinement sa place. A ce moment précis, je sais que je dois faire preuve de bienveillance envers lui ou elle, lui dire qu’il peut être qui il veut et obtenir ce qu’il veut. Qu’il peut s’autoriser à être, à avoir, à faire confiance et à se faire confiance. Le rassurer sur le fait que je ne lui prends rien qui ne soit déjà là en abondance pour tout le monde. Lui donner l’attention et la reconnaissance qu’il mérite. Et lorsque c’est à moi que tu rends visite, je décide de te nommer mon guide et de te laisser me montrer ce que je veux mais dont je n’ai pas encore eu conscience. Tu me révèles l’amour et l’admiration que j’ai pour les autres ou que l’on a envers moi. Alors merci.

D’ailleurs, si tu étais si mauvaise, ne devrais-tu pas figurer sur la liste des pêchés capitaux ? Les Saintes Ecritures parlent bien d’un « Dieu Jaloux », comment pourrais-tu être si mauvaise qu’un Dieu même puisse t’inviter à ses côtés…Cela n’aurait aucun sens. Mais je dois reconnaître que parfois, ceux qui ne te connaissent pas et n’entendent pas ton message, pensent devoir empêcher l’autre d’être ou lui prendre pour avoir ce qu’ils convoitent. Ce n’est pas grave, je leur souhaite de te comprendre un jour, je ne peux leur en vouloir lorsque moi-même, un temps, je suis restée sourde à tes intentions bienveillantes.

Voilà Jalousie, juste quelques mots pour te dire que je t’aime et te suis reconnaissante. Lorsque je te croiserai de nouveau, je ferai en sorte d’être à ton écoute et essaierai, de mon mieux, d’ouvrir les yeux de ceux qui te vois comme une ennemie. Pour te rendre ce que tu m’as donné.

Longue vie Jalousie, à très bientôt.

Kanoa